N° 197 octobre-novembre 1996

1997 : L’Actualité Chimique change de formule

Page : 3
Rubrique : Éditorial

Il me paraît souhaitable d’annoncer, dans cet avant-dernier numéro de L’Actualité Chimique pour 1996, les importants changements qui vont intervenir, dès janvier 1997, dans sa publication : le numéro de décembre 1996 sera en effet consacré, conformément à la vocation de notre magazine, à l’École d’été intervivisions organisée, en septembre dernier, par la division Chimie de coordination.

À partir de janvier 1997, L’Actualité Chimique sera une publication mensuelle (11 numéros par an), le nombre total de pages publiées dans l’année restant égal au nombre de pages actuel : cela signifie que chaque numéro, où sera toujours inclus SFC Info, comprendra en moyenne une cinquantaine de pages.

Ce changement important, qui n’entraînera aucune modification des tarifs d’abonnement, répond à un besoin précis, mais a plusieurs conséquences heureuses.

Le besoin précis résulte du lancement, dans le courant de l’année prochaine, d’un magazine européen réalisé par la Fédération des Société Chimiques Européennes (FECS) qui regroupe désormais les deux organisations européennes qui existaient précédemment : l’ECCC et la FECS.

Ce magazine sera diffusé, dans chaque pays, par l’organe de liaison de la société de chimie nationale, sous réserve que la publication de cet organe soit mensuelle. La SFC doit donc assurer une publication mensuelle pour SFC Info, son organe de liaison, et par voie de conséquence pour L’Actualité Chimique, qui est publié avec la même périodicité que SFC Info.

Cette nouvelle périodicité de L’Actualité Chimique a plusieurs conséquences heureuses :
1) elle permettra une publication plus rapide des articles scientifiques et techniques, et surtout des informations (annonces de manifestations, publication d’emplois, nominations, nouvelles des entreprises, textes officiels) que nos lecteurs, tant chercheurs qu’industriels, enseignants et étudiants, ont tout intérêt à recevoir dans les meilleurs délais. On peut rappeler, à cet égard, que le serveur Internet de la SFC (http://www.sfc.fr), présente de son côté des informations constamment actualisées ;

2) elle favorise le rapprochement en cours avec la Lettre du Département des Sciences Chimiques du CNRS, dont certains articles scientifiques seront publiés désormais dans L’Actualité Chimique qui offre davantage de pages aux auteurs et une possibilité de diffusion rapide auprès d’un lectorat plus large que celui du CNRS. De même, les informations issues du CNRS pourront être plus rapidement diffusées (la Lettre est publiée avec une périodicité trimestrelle). De son côté, L’Actualité Chimique-SFC Info trouve, avec ce rapprochement, la possibilité très intéressante d’être mieux connue des personnels du CNRS, grâce au soutien actif du service de la communication du département des Sciences chimiques ;

3) elle présente également un intérêt pour une nouvelle catégorie de lecteurs qui prend actuellement une importance croissante : celui des professeurs de chimie des lycées et des classes préparatoires.

La complémentarité des documentations présentées par le Bulletin de l’Union des Physiciens, d’une part, et L’Actualité Chimique d’autre part, se trouve en effet renforcée du fait des périodicités différentes des deux publications. Un intéressant rapprochement se dessine d’ailleurs entre l’Union des Physiciens et la Société Française de Chimie.

La nouvelle périodicité de L’Actualité Chimique-SFC Info ne se traduit toutefois, dans l’immédiat, par aucune modification dans sa conception, ni dans sa politique éditoriale. Nos lecteurs y retrouveront donc les rubriques et le type d’articles et d’informations que présente l’actuelle publication, avec peut-être un développement de certains domaines à la suite notamment de la participation de nouvelles formations à la vie de notre Société : tel est le cas, par exemple, de la création du Groupe d’Histoire de la Chimie, qui résulte de l’affiliation à la SFC du Club d’Histoire de la Chimie.

Nous espérons que nos lecteurs, actuels et futurs, trouveront un intérêt accru, dans ces conditions, à L’Actualité Chimique-SFC Info : leurs remarques et leurs suggestions seront toujours les bienvenus.

Gérard Montel
Rédacteur en chef

Couverture

Schéma hypothétique du site d’association hormone-récepteur des œstrogènes.
Vue du haut : proposition d’explication de l’affinité exceptionnelle des stéroïdes porteurs de substituants 11β coordinants potentiels d’un atome de zinc.
Vue du bas : proposition d’explication de l’effet antiœstrogénique du tamoxifène et de ses dérivés par coordination de la chaîne aminoalkyle à un atome de zinc.