N° 425 janvier 2018

2018, une année en or

Page : 3
Rubrique : Éditorial

L’année 2018, que nous vous souhaitons radieuse, sera jalonnée d’événements consacrés à la chimie avec en point d’orgue, le congrès mondial de l’IUPAC en juillet 2019 à Paris, preuve s’il en faut du dynamisme et de l’ubiquité de la chimie qui souffre d’un climat de défiance.
L’Actualité Chimique se prépare à tous les relayer en mettant en avant les acteurs de cette science couronnée de succès scientifiques et industriels : découvertes, innovations durables, croissance économique, emplois...
Nous pouvons d’ores et déjà vous donner rendez-vous pour le congrès SCF18 de la Société Chimique de France à Toulouse et Montpellier, l’action éducative « 2018-2019 Année de la Chimie, de l’école à l’université » initiée par le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, les Olympiades internationales de la chimie, le Centenaire du tableau périodique et bien d’autres...

Pour être à la hauteur de la célébration de la chimie, L’Actualité Chimique fait peau neuve et se pare d’or et de modernité. La couverture vous en donne un aperçu : logo plus épuré, titres plus lisibles, maquette plus sobre...
Nous irons plus loin en diversifiant les sujets de recherche mais aussi sociétaux, en donnant la parole aux jeunes, en apportant des regards croisés qui témoigneront de l’omniprésence de la chimie, dans l’avenir de l’Homme sur la planète Terre. Vous retrouverez bien sûr les rendez-vous et rubriques actuels, mais un vent d’actualité soufflera sur les prochains numéros. Laissez-vous surprendre.

Le sommaire de ce numéro en est une illustration avec un dossier sur l’or nanométrique. Un métal précieux, vieux comme le monde, objet de convoitise et qui, à des dimensions infiniment petites, va trouver des applications multiples en catalyse, électronique et nanomédecine. Dans ce champ prometteur de la thérapie, des essais cliniques sont en cours en cancérologie, et la rubrique « Histoire de la chimie » nous rappelle aux sels d’or nanométriques des années 1930. La rubrique « Recherche et développement » nous annonce des applications de nanoparticules polymères pour le traitement de certains cancers…

Promesses et méfiance
Ces bonnes nouvelles ne suffisent pas à calmer les craintes concernant les nanoparticules perçues ou présentées comme une menace dans de multiples livres et vidéos.
Au chapitre des menaces ou des incompréhensions entre scientifiques et citoyens, la « Chronique » sur la vérité scientifique stimule la réflexion, tout comme le « À propos » sur le glyphosate souligne qu’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver entre les règlementations, les études de toxicité et les effets long terme.
Il ne fait aucun doute que les nanoparticules sont encore énigmatiques pour les citoyens et par conséquent, susceptibles d’engendrer des mécanismes de méfiance.

Le numéro que vous allez découvrir se fait l’écho d’espoirs, avec les initiatives de médecine régénérative « Réparer l’humain », ou le traitement du paludisme grâce à une hémisynthèse industrielle.
Au-delà du « Clin d’œil étymologique » que beaucoup d’entre vous affectionnent, l’équipe de L’Actualité Chimique joue un autre clin d’œil avec ce numéro, l’occasion pour souhaiter une année dorée à tous ses lecteurs et contributeurs !

Patricia Pineau
Rédactrice en chef

Couverture

Vue d’artiste de nanoparticules d’or déposées sur une surface.
© Guillaume Baffou, CNRS, Institut Fresnel, Marseille.