N° 436 janvier 2019

2019, la chimie célébrée

Pagination : 1-2
Rubrique : Éditorial

Un nouveau CA

La fin de l’année 2018 a vu le renouvellement du Conseil d’administration, du Bureau (voir rubrique « Actualités de la SCF » p. 56), ainsi que l’élection de Marc Taillefer en tant que nouveau président de la Société Chimique de France (SCF). Les instances dirigeantes sont actuellement en train de préciser les orientations de la nouvelle mandature et de mettre en place les outils et leviers nécessaires à leur réalisation.

Dans cette optique, les trois vice présidents nouvellement élus, tout en représentant l’ensemble de la SCF, ont vu leur fonction associée à des objectifs précisés. Ils seront assistés dans leurs actions par des chargés de mission appartenant entre autres au Conseil d’administration de la SCF.

Alexandre Hervé aura ainsi en charge les missions dirigées vers les jeunes chimistes et leurs réseaux (RJ-SCF national et régionaux), qui constituent l’un des fers de lance de la SCF. Leur dynamisme et leur créativité sont le gage de la représentativité et de la force de la SCF pour les années à venir. L’affichage de ce poste de vice président RJ-SCF, une nouveauté, est un signal fort qui devrait permettre de renforcer leurs initiatives et d’élargir encore le cadre de leurs actions.

Jean-François Rousseau, en relation étroite avec la division Chimie industrielle (DCI), aura en charge les actions en lien avec le monde de l’industrie, encore sous-représenté à la Société Chimique de France. Ils s’attacheront ensemble à redynamiser et à créer de nouvelles relations. La SCF gagnerait en efficacité et représentativité avec en son sein une présence renforcée de cette composante essentielle de notre discipline.

Yves Génisson aura la responsabilité, outre la coordination générale, des actions tournées vers les entités. Les sections régionales établissent souvent le premier contact entre les chimistes, en particulier les jeunes, et la SCF. Une mission prioritaire consistera à faire en sorte que les régions soient en capacité d’amplifier encore leurs actions. En ce sens, une communication améliorée entre elles pourrait constituer une source de partage et d’inspiration au niveau des actions à mener. Le rôle des divisions scientifiques et des groupes thématiques de la SCF est également primordial. Le congrès SCF18 a été l’occasion de mettre en contact l’ensemble des disciplines scientifiques ; c’est une opération à renouveler et à développer de manière à favoriser les échanges de connaissances transdisciplinaires qui sont aujourd’hui incontournables dans une perspective de créativité et d’innovation.

Cette liste des domaines dans lesquels les instances renouvelées de la SCF comptent agir n’est bien sûr pas exhaustive. Les actions vers les grandes écoles, les masters, ou encore l’évolution et la modernisation de la communication de la SCF tant en termes d’objectifs (internes ou externes) que de moyens constituent également des priorités.

L’évolution future de notre Association dépendra probablement de sa capacité à motiver ses adhérents afin que chacun d’entre eux, à quelque niveau que ce soit, s’investisse et se sente activement impliqué dans l’avenir de la SCF. Ainsi, c’est en rassemblant les chimistes jeunes et moins jeunes et issus de tous les horizons thématiques que notre société savante, dont la vocation et l’un des rôles essentiels consistent à promouvoir l’image de la chimie dans notre pays, pourra contribuer à redonner à notre discipline la place qui lui revient.

Un vœu : L’Actualité Chimique, un étendard

L’Actualité Chimique, notre journal, continue son évolution pour être plus en phase avec les mutations de la chimie, mal aimée par la société parce qu’elle est associée à des catastrophes ou à des craintes. Accusations pas toujours justifiées mais auxquelles nous devons réagir en prenant en compte une part de responsabilité dans l’information, mais aussi en magnifiant les grandes avancées de cette discipline à la frontière du vivant.

L’année 2019 devra porter haut et fort cette science et ses interfaces avec le monde qui nous entoure. Nous participons ce mois-ci à un cycle de tables rondes intitulées « Naturellement chimiques » (voir rubrique « En bref » p. 46). En juillet, vous découvrirez à l’occasion du congrès mondial de l’IUPAC un numéro spécial en anglais avec de prestigieuses signatures, et dans les numéros de l’année, une place est faite aux startups, à l’art, aux étudiants, enseignants, chercheurs, industriels qui contribuent au rayonnement international des travaux des équipes françaises.

En regard, le site de la SCF évoluera pour accueillir tous ceux qui font avancer la chimie et ses applications, relayer vos réalisations, illustrer les interfaces et collaborations. Le rêve, devenir le site de la science dont nous ne saurons nous passer pour le meilleur de notre société : la chimie.

Le Bureau de la SCF
et la Rédaction de L’Actualité Chimique

Couverture

Colonies de Streptomyces coelicolor fabriquant l’antibiotique actinorhodine (courtesy of Tobias Kieser, DR).