N° 444-445 octobre-novembre 2019

À l’ombre d’Éros : une chimie de l’amour ?

Pagination : 61-67
Rubrique : Recherche et développement
Mots-clés : Amour, ocytocine, vasopressine, chimie, médicament, chimie biologique, chimie médicinale, autisme.
FR | EN
© Popy Matigot.

L’attachement : un lien qui libère, illustration de l’exposition « de l’amour » au Palais de la découverte jusqu’au 30 août 2020.

Au-delà de la vie, la mort et la maladie, le pharmacochimiste a pu aborder la question fondamentale de l’amour grâce à la découverte du rôle modulateur de deux neuropeptides, la vasopressine et l’ocytocine, dans différents comportements d’attachement entre individus et entre un individu et son environnement social.

Diverses sondes chimiques ont pu être conçues et développées pour mieux comprendre les mécanismes d’action de ces hormones depuis le niveau moléculaire jusqu’au niveau comportemental, ouvrant par ailleurs une piste thérapeutique intéressante pour le traitement de l’autisme.