N° 407 mai 2016

À propos de l’ébonite

Page : 3
Rubrique : Clin d’œil étymologique
Mots-clés : Étymologie, ébonite, caoutchouc, vulcanisation, Charles Goodyear, pneus.

Charles Goodyear a découvert la vulcanisation au soufre en 1839.

L’inventeur américain Charles Goodyear (1800-1860) a découvert la vulcanisation au soufre du caoutchouc naturel en 1839, grâce à une succession de hasards qu’il a lui-même relatés dans ses mémoires. Il s’est aperçu en outre qu’en poussant cette vulcanisation plus loin, il obtenait un matériau non plus élastique mais très dur et noir comme l’ébène, d’où son nom, ebonite, de l’anglais ebony, « ébène ». À propos de l’ébonite, c’est donc aussi le nom du caoutchouc qui va nous intéresser, et celui de la réaction d’où tout est parti, la vulcanisation.