N° 413 décembre 2016

À propos de la juglone

Pagination : 4
Rubrique : Clin d’œil étymologique
Mots-clés : Étymologie, juglone, noyer, noix.

À gauche : la juglone (5-hydroxy-1,4-naphtoquinone) du noyer (Juglans regia) ;
à droite : la lawsone (2-hydroxy-1,4-naphtoquinone) du henné (Lawsonia inermis, d’après Isaac Lawson, naturaliste écossais du XVIIIe siècle).

Les principes actifs d’origine végétale ont souvent un nom transparent : la jasmone s’extrait du jasmin, le géraniol du géranium, le thymol du thym, l’eucalyptol de l’eucalyptus ou le pinène du pin… Mais la plante qui se cache sous le nom juglone ne saute pas aux yeux. Un ancien nom donné à cette substance, nucine, est plus parlant : il fait penser à la noix, en latin nux, nucis.