N° 414 janvier 2017

À propos de la kératine

Page : 4
Rubrique : Clin d’œil étymologique
Mots-clés : Étymologie, kératine, cheveux, corne, kérosène.
© Coupe de cheveu : Centre Clauderer.

Le cheveu a une structure microfibrillaire basée sur des molécules de kératine, des protéines contenant 18 acides aminés, dont une concentration élevée en cystine, qui apporte les ponts disulfure.

Les cheveux se composent à 95 % d’une protéine fibreuse nommée kératine. Ce nom kératine est un terme scientifique, mais il est bien connu et même familier du grand public car un bon nombre de marques de shampooings et autres produits de cosmétique affichent sur les emballages le mot Kératine, ou Keratin, ou un nom dérivé comme Phytokératine®, Keraliss®, Kérastase®…

Tous ces produits sont destinés aux soins du cheveu, dont le nom vient du latin capillus « cheveu, chevelure », d’où aussi l’adjectif capillaire. Mais on voit bien que kératine ne dérive pas de capillus, ni d’ailleurs du grec thrix, trikhos « poil, cheveu », ni non plus du grec komê « chevelure » auquel on pouvait penser (de komê vient komêtês, comète, dont la queue dans le ciel est comparée à une chevelure). On s’aperçoit finalement que le nom kératine ne renvoie pas au cheveu, mais… à la corne.