N° 425 janvier 2018

À propos de la sidérite

Page : 4
Rubrique : Clin d’œil étymologique
Mots-clés : Éthymologie, sidérite, fer, hématite.
© Johan Swanepoel-Fotolia.com.

Le carbonate de fer (FeCO3) naturel n’a été décrit qu’en 1845, par le minéralogiste autrichien Haidinger, qui l’a nommé sidérite, simplement du grec sidêros, « fer », ce qui ne traduit aucune propriété remarquable. Ce nom grec du fer se retrouve dans sidérurgie, ou dans sidéroxylon, le nom d’un arbre au bois très dur, appelé aussi « bois de fer ». Et ce qui frappe, c’est l’absence de relation évidente entre les noms du fer en grec sidêros (resté en grec moderne), en latin ferrum, en anglais iron, en allemand Eisen