N° 429 mai 2018

À propos de la valine

Page : 3
Rubrique : Clin d’œil étymologique
Mots-clés : Étymologie, valine, acides aminés, acide valérique, valériane, pinacolone, Emil Fischer.

Valériane officinale, Valeriana officinalis depuis Linné en 1753.

Parmi la vingtaine d’acides aminés naturels constituant les protéines, la valine a été l’un des derniers nommés, par Emil Fischer, celui-là même à qui l’on devait déjà les noms du ribose et du lyxose, ou encore de la purine. À propos de la valine, on s’intéressera aussi aux noms des isomères de l’acide valérique, qui réservent une surprise dans l’épilogue.