N° 257 mai-juin 2002

A propos des numéros spéciaux

Page : 1
Rubrique : Éditorial

Comme nous l’avons annoncé en janvier, L’Actualité Chimique présente une nouvelle série de numéros spéciaux qui font le pont sur l’évolution des disciplines scientifiques.
Lorsque cette idée fut discutée en Comité de rédaction, la division Catalyse se montra la plus « réactive » et la plus rapide (est-ce bien étonnant ?) pour amorcer le cycle des rédactions.

À la réflexion, il est normal que la catalyse soit le premier sujet qui fasse l’objet d’une mise au point d’actualisation. L’implication de cette discipline dans le développement industriel est fondamentale. C’est la raison pour laquelle ce numéro a été réalisé en collaboration avec l’Institut Français du Pétrole. En outre, si l’on se projette dans le futur, une chimie durable ne prendra réellement corps que sur la base de réactions contrôlées par une catalyse spécifique.
Comme le font remarquer les coordonnateurs Jean-François Lambert et Elisabeth Bordes-richard, ce numéro ne peut être exhaustif, mais nous pensons cependant qu’il apportera à tous les autres collègues des autres disciplines et aux enseignants une vue claire et précise sur l’état des lieux dans le domaine.
Merci aux coordonnateurs et aux auteurs.

Vous aurez remarqué que ce numéro est celui de mai, mais aussi celui de juin. Pourquoi ?
L’augmentation du nombre de pages, indispensable pour couvrir tous les aspects souhaitables dans un numéro spécial, se traduit par un coût que ni la SFC, ni ED Sciences ne peuvent actuellement supporter à raison de 11 numéros par an.
La conséquence est que nous serons obligés dans un proche avenir, d’augmenter le tarif des abonnements et de le dissocier totalement de la cotisation SFC pour maintenir la revue à son niveau actuel. Nous aurons l’occasion de revenir avec plus de détails sur ce point.

Bernard Sillion
Rédacteur en Chef

Couverture : © Marine Couderc (www.matheieirearoulette.com)