N° 416 mars 2017

À propos du mercure

Page : 4
Rubrique : Clin d’œil étymologique
Mots-clés : Étymologie, mercure, cinabre, argent, vif-argent, platine,amalgame.
© Jean-Michel Le Cléac’h - Musée de Minéralogie de l’École des Mines-ParisTech.

Gouttelettes de mercure natif, exsudant d’un échantillon de cinabre rouge (αHgS).

Le mercure natif existe dans la nature et il a certainement fasciné les premiers humains par son aspect argenté et sa fluidité, en particulier sous la forme de gouttelettes étrangement mobiles. En outre, les Anciens ont extrait ce métal de son principal minerai, le sulfure de mercure, nommé cinabre, du latin cinnabaris, lui-même du grec kinnabari. C’est d’ailleurs dans le cinabre que l’on trouve la plus grande partie du mercure natif...