Actualités Web

Centenaire du prix Nobel de chimie d’Henri Moissan (décembre 2006)

Actualités des chimistes , Événements , Science pour tous - 3 octobre 2006

Le centenaire du prix Nobel de chimie d’Henri Moissan a été et sera l’objet cette année de nombreuses manifestations, parmi lesquelles :

* Une exposition à la Faculté des Sciences pharmaceutiques et biologiques de Paris (6e) du 11 au 24 octobre 2006.
* Une exposition au Musée Bossuet de Meaux (77), ville où il demeura, du 14 octobre au 31 décembre 2006. D’autre part, un monument sera inauguré dans la ville le 9 décembre 2006.
*L’émission d’un timbre le 14 octobre 2006 simultanément à Paris et à Meaux.
* La Journée Moissan, célébration solennelle le matin et colloque scientifique l’après-midi, le 10 novembre 2006 à la Maison de la Chimie (Paris).

L’Actualité Chimique se devait de s’associer à l’événement en honorant ce grand chimiste.

En effet, le 10 décembre 1906, il y a cent ans, était décerné le premier prix Nobel de chimie à un Français : Henri Moissan. Vingt ans auparavant, il avait isolé le fluor et avait par la suite initié la chimie des hautes températures grâce à son four électrique. La description de la personnalité d’Henri Moissan et des conditions qui permirent ces découvertes exceptionnelles sont décrites en détails par les biographes du savant dans les pages du prochain numéro de L’Actualité Chimique, un numéro double thématique coordonné par Alain Tressaud, directeur de recherche CNRS.

Par ailleurs, une cinquantaine de spécialistes vous y font découvrir un panorama des recherches qui, à ce jour, sont toujours redevables aux découvertes de ce grand savant. Plusieurs contributions proviennent de collègues étrangers, spécialistes internationaux du sujet, qui vous proposent leur analyse sur des sujets brûlants tels que les produits hyperoxydants, les milieux superacides ou la place du fluor dans la chimie verte.

Ainsi, bien que la découverte du fluor ait maintenant un peu plus de cent ans, le fabuleux destin de cet élément semble n’être à ce jour qu’à ses prémices, tant les ouvertures apportées dans de très nombreux domaines de la science apparaissent prometteuses.

Timbre à l’effigie d’Henri Moissan émis le 14 octobre dernier. © La Poste, 2006.