Actualités Web

Des thésards sur les chemins de la vulgarisation

À lire, à voir… , Science pour tous - 14 mars 2006

« Finalement, ce n’est pas impossible ! » Daniel Bonamy, jeune physicien au CEA, fait partie des quinze lauréats du Prix Le Monde de la recherche universitaire 2005.
Dans le cadre de ce projet, lui et quatorze autres thésards se sont prêtés au jeu de la vulgarisation scientifique. De ce travail est sorti le livre « Sur les chemins de la découverte ». Sa parution, le 18 janvier 2006, a été saluée par Jean-Marie Colombani, directeur de la publication du quotidien Le Monde.
« Cet ouvrage est une œuvre de service public », selon Pierre Léna, président du jury et membre fondateur de l’Association La main à la pâte. « Donner à découvrir des recherches scientifiques dans la langue de tous les jours, sans formules et en allant à l’essentiel, représente un travail très difficile mais indispensable pour la transmission et le partage des connaissances. Si nous ne le faisons pas, comment les enseignants pourraient-ils le faire ? »

Les jeunes auteurs ont profité de l’occasion pour effectuer un travail loin de leurs préoccupations habituelles. « Le public peut ainsi comprendre les doutes et les incertitudes du chercheur, son cheminement », explique Olivier Briand, chargé des thématiques « pesticides » à l’Afsset (Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail). Cette réalisation leur a offert l’opportunité de se sensibiliser au rôle de la vulgarisation. « Une vraie prise de conscience ! » Avec Daniel Bonamy, ils se sont déclarés tous prêts à recommencer l’expérience.