Actualités Web

Hélène Olivier-Bourbigou, Femme scientifique de l’année

Actualités des chimistes , À propos de L’AC et de la SCF - 20 novembre 2014

Le Prix Joliot-Curie [1], dans la catégorie Femme scientifique de l’année (voir le portrait réalisé à l’occasion de ce prix), a été attribué à Hélène Olivier-Bourbigou, responsable des recherches dans le domaine de la catalyse moléculaire à IFP Énergies nouvelles (IFPEN) à Lyon, présidente de la division Catalyse de la Société Chimique de France.

Après avoir débuté sa carrière aux côtés d’Yves Chauvin (prix Nobel de chimie 2005), son directeur de thèse, elle conduit des recherches à IFPEN sur la catalyse moléculaire pour des applications dans le domaine de la chimie, à travers une double approche académique et industrielle. Dans la perspective d’une chimie plus durable, ses recherches visent à développer des procédés qui permettent de transformer des matières premières fossiles en molécules, à plus haute valeur ajoutée, utilisées par l’industrie chimique (plastifiants, polymères, etc.). Au cœur de ces procédés de transformation de la matière, le catalyseur joue un rôle central.

Reconnue parmi les meilleurs experts mondiaux dans sa discipline, elle a à cœur de contribuer au rayonnement de la catalyse française au niveau international.


[1Créé en 2001 par le Ministère chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche afin de promouvoir la place des femmes dans la recherche et la technologie en France, le Prix Joliot-Curie comporte trois catégories : « Femme scientifique de l’année », « Jeune Femme scientifique » et « Parcours Femme entreprise ». Depuis 2011, l’Académie des sciences et l’Académie des technologies sont chargées de constituer le jury.