Actualités Web

La SCF vient d’attribuer ses Grands Prix et Prix binationaux 2017

Actualités des chimistes , À propos de L’AC et de la SCF - 30 juin

Le Conseil d’administration de la Société Chimique de France (SCF) réuni le 27 juin a décerné ses Grand Prix et Prix binationaux 2017 :

Grands Prix SCF 2017

-  Prix Joseph-Achille Le Bel : Philippe Walter (Laboratoire d’archéologie moléculaire et structurale, CNRS/UPMC Paris), pour sa contribution remarquable au développement de méthodologies et d’outils de caractérisation analytique pour les sciences des matériaux du patrimoine.

-  Prix Pierre Süe : André Mortreux (Unité de Catalyse et chimie du solide, ENSC Lille-Université de Lille), pour sa contribution remarquable aux niveaux national et international à la catalyse, notamment organo-métallique, et pour avoir ouvert la voie de la catalyse dans la chimie du végétal.

-  Prix Félix Trombe : Bertrand Pavageau pour son parcours brillant et atypique, exercé au cours de sa carrière au service de la chimie chez Rhône-Poulenc, devenue Rhodia puis Solvay, en particulier le développement d’outils performants pour l’analyse chimique.

Prix binationaux 2017

-  Prix franco-américain : Karl M. Kadish, professeur à l’Université de Houston (Département de chimie), pour ses découvertes dans le domaine de l’électrochimie des porphyrines, fullerènes et métallofullerènes, et les liens étroits établis avec la communauté des chimistes français.

-  Prix franco-britannique : Clare Grey, professeure à l’Université de Cambridge, pour ses travaux dans le domaine de l’énergie, en particulier pour ses contributions dans la spectroscopie RMN in situ des solides, et les liens étroits établis avec la communauté des chimistes français.

-  Prix franco-italien : Silvia Bordiga, professeur à l’Université de Turin, pour ses travaux dans le domaine des nanomatériaux (zéolites), en particulier pour le développement de nouvelles méthodes d’analyses spectroscopiques, et les liens étroits établis avec la communauté des chimistes français.

-  Prix franco-polonais : Maria Ziolek, professeur à la Faculté de chimie (Adam Mickiewicz University, Department of Heterogeneous Catalysis, Poznan), pour ses travaux concernant l’élaboration de matériaux micro- et mésoporeux contenant des métaux de transition tel le nobium, et les liens étroits établis avec la communauté des chimistes français.

Les Prix leur seront remis lors d’une cérémonie officielle qui se tiendra dans le courant du deuxième trimestre 2018.