Actualités Web

Le FOOT, c’est de la CHIMIE !

Science pour tous - 11 juin 2014

La Coupe du Monde de football au Brésil va enflammer les passionnés et passionnées ces prochaines semaines. Même si les joueurs ont développé à la fois leurs muscles et, par la neurochimie cérébrale, les molécules de la performance fabriquées par l’entrainement physique et mental, la chimie accompagnera bien la victoire. En effet, si l’adresse et la qualité sportive des hommes est primordiale, la chimie est omniprésente dans le roi des sports !

Les compétiteurs ont pu s’entraîner sur des pelouses en gazon synthétique, doux, uniforme et qui évite les blessures : il est constitué de brins et tapis en polyéthylène comme le Dowlex fabriqué en Espagne.

Ils ont des chaussures comme les athlètes sur la piste, qui combinent polyamide et polyester pour être légères et dynamiques. Une firme française, Arkéma, fournit une partie des polyamides, le « Pebax®New », fabriqué à partir d’un produit naturel, l’huile de ricin, issu de la chimie végétale.

Une usine Rhodia-Solvay située à quelques pas de São Paulo où débutera l’équipe du Brésil le 12 juin, fournit une fibre miracle comportant un polymère et un solide minéral qui sert à fabriquer des sous-vêtements sportifs thermorégulants qui absorbent la chaleur du corps et mettent les muscles en micro-compression pour améliorer la circulation sanguine.

Il n’est pas jusqu’au ballon de la compétition, le « Brazuca », aux couleurs bleue, blanche, orange et verte, issu de l’assemblage de pentagones et hexagones en résine de polyuréthane, avec une surface comportant jusqu’à six couches d’« lImpranil », composition polymère de Bayer qui lui donne souplesse, élasticité et dureté. Frappé légèrement de côté par les chaussures des champions, dont certaines sont en fibres de polyisocyanate tricotées pour avoir à l’intérieur comme une seconde peau et à l’extérieur une surface plutôt rugueuse, le ballon entre en rotation induisant une trajectoire dite enveloppée, en cloche… qui se termine dans la lucarne du but adverse.

Pour trois semaines … vive le foot et vive la chimie !

Jean-Claude Bernier

Pour en savoir plus consultez les produits du jour depuis la page d’accueil du site Internet de la SCF.