Actualités Web

« Le vivant comme modèle » : le CNRS s’affiche dans le métro

À lire, à voir… , Science pour tous - 1er janvier

Jusqu’au 5 février prochain, les usagers du métro parisien transitant par le couloir de correspondance de la station Montparnasse-Bienvenüe (lignes 4, 6, 12 et 13) pourront découvrir en images les recherches de laboratoires qui prennent « Le vivant comme modèle », à travers une fresque géante découpée en six « chapitres » : se déplacer, soigner, concevoir, préserver, optimiser, apprendre.

Conçue par le CNRS, en collaboration avec la RATP, cette exposition inédite – où la chimie occupe une bonne place ! – rend compte des associations parfois surprenantes que permet la bio-inspiration. Le temps de parcourir les 134 mètres du couloir, les voyageurs découvriront notamment : que les chercheurs et industriels s’intéressent aux vers marins qui ont mis au point une colle efficace dans l’eau ; que l’étude des diatomées a permis de concevoir un procédé industriel qui permet de fabriquer du verre sans chauffage ni solvant agressif ; que certaines espèces végétales parviennent à pousser sur des sols pollués par des métaux lourds, et que ces métaux lourds sont extraits ensuite des plantes et peuvent être utilisés comme catalyseurs dans l’industrie (c’est le sujet du dossier central du numéro de janvier de L’Actualité Chimique !) ; tandis que des chercheurs détournent les capacités infectieuses des bactéries et des virus afin de délivrer des médicaments au cœur des cellules...

Pour visualiser la fresque enrichie de différentes ressources (vidéos, articles, communiqués de presse) : www.cnrs.fr/bioinspiration