Actualités Web

Prix L’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science 2007

Actualités des chimistes - 26 février 2007

Avec sa 9e édition, le prix L’Oréal-UNESCO « Pour les Femmes et la Science », dont l’objectif est d’encourager la participation féminine à la recherche scientifique, vient de récompenser cinq chercheuses émérites venues des cinq continents, toutes chimistes ou physiciennes, sélectionnées par un jury international présidé par Pierre-Gilles de Gennes.

Leurs prix (100 000 dollars chacune) leur ont été remis le 22 février 2007 des mains de Koïchiro Matsuura, directeur général de l’UNESCO, et de Sir Lindsay Owen-Jones, président de L’Oréal, lors d’une cérémonie au siège de l’UNESCO à Paris.

Les lauréates 2007 sont :
- pour l’Afrique : Ameenah Gurib-Fakim (chimie organique), pro-vice chancelier à l’Université de Maurice, « pour son inventaire des plantes de l’Île Maurice et sa recherche sur leurs applications biomédicales » ;
- pour l’Amérique Latine : Ligia Gargallo, Département de Chimie Physique à l’Université Catholique Pontificale du Chili à Santiago, « pour ses études sur les solutions de molécules flexibles à longue chaîne » ;
- pour l’Amérique du Nord : Milred Dresselhaus, Institut de Génie Électrique et de Physique, Massachusetts Institute of Technology (MIT), Cambridge Massachusetts, « pour ses études théoriques en physique des solides, en particulier sa conceptualisation des nanotubes de carbone » ;
- pour l’Asie-Pacifique, Margaret Brimble, Chaire de chimie organique et médicinale de l’Université d’Auckland en Nouvelle-Zélande, « pour ses synthèses de produits naturels complexes, en particulier des toxines trouvées chez les mollusques » ;
- pour l’Europe, Tatiana Birshtein, Institut des Composés Macromoléculaires, membre de l’Académie russe des sciences à Saint-Pétersbourg, « pour ses recherches sur la forme, la taille et les mouvements des molécules en longue chaîne ».

D’autre part, quinze bourses internationales ont été allouées à de jeunes chercheuses, doctorantes ou post-doctorantes, dont les projets ont été retenus par des laboratoires de recherche de renom en dehors de leur pays d’origine.

Photo : Les lauréates 2007 lors de la présentation de leurs travaux à l’Académie des sciences. De gauche à droite : Tatiana Birshtein (Russie), Mildred Dresselhaus (E.-U), Ameenah Gurib-Fakim (Île Maurice), Ligia Garallo (Chili), Margaret Brimble (Nouvelle Zélande). Copyright : Séverine Vasselin/Gamma.