Actualités Web

Total réorganise son site de Carling

Industrie et innovation - 30 octobre 2013

Pour adapter la plateforme pétrochimique de Carling en Lorraine et restaurer sa compétitivité, Total prévoit d’y investir 160 millions d’euros d’ici 2016. De nouvelles activités sur les marchés en croissance des résines d’hydrocarbures (Cray Valley) et des polymères devraient ainsi être développées, et le vapocraqueur actuel, lourdement déficitaire, arrêté durant le second semestre 2015.

Carling deviendra ainsi le centre européen de l’activité résines d’hydrocarbures et accueillera les activités européennes de R & D, ainsi qu’une nouvelle unité de production de résines C4 (résines technologiques à forte valeur ajoutée utilisées dans l’industrie automobile) destinée à capter la croissance des marchés des additifs pour écrans tactiles, pneus de haute performance et lubrifiants. L’unité de résines de commodités C9 utilisées pour les adhésifs et les revêtements sera transformée pour produire des résines transparentes et sans odeur pour des applications « haut de gamme » (Waterwhite).

intertitre

  • ligne 1
  • ligne 2
    En ce qui concerne les polymères, le groupe prévoit la création d’une unité de thermoplastique (polypropylène compound) pour répondre à la demande de matériaux innovants pour le marché de l’automobile. Un investissement de capacité confortera le leadership du site dans le polystyrène en Europe. Enfin, il est prévu de moderniser l’unité de production de polyéthylène pour fournir en matériaux plastiques avancés le marché médical et celui des câbles électriques.

Total annonce s’engager à conduire ce redéploiement industriel sans aucun licenciement (le site compte actuellement 554 postes ; 344 seraient maintenus à compter de 2016, dont 110 créés du fait des nouveaux projets industriels), avec l’objectif de maintenir un ancrage industriel fort et pérenne en Lorraine.
• Source : Total, 04/09/13.