N° 373 avril 2013

Auguste Cahours (1813-1891) : les densités de vapeur, les organométalliques et la valence

Pagination : 27-30
Rubrique : Histoire de la chimie
Mots-clés : Histoire de la chimie, Auguste Cahours, alcool amylique, salicylate de méthyle, acides aromatiques à fonctions mixtes, densités de vapeur anomales, radicaux, valence.
FR | EN
Auguste Cahours (1813-1891).

Polytechnicien, formé à l’école de Chevreul et collaborateur de Dumas, académicien, Cahours a enseigné la chimie générale et organique à l’École centrale et à l’École polytechnique. Il a notamment découvert l’alcool amylique, le salicylate de méthyle, la préparation des chlorures d’acides et la pipéridine.

Ses recherches ont fixé l’attention des chimistes sur les acides à fonctions mixtes de la série aromatique. On lui doit la perchloration et la sulfonitration. Ses travaux sur les densités de vapeur anomales, avec ses recherches sur les « radicaux », ont constitué l’un des plus solides arguments en faveur de la théorie d’Avogadro.