N° 430-431 juin-juillet-août 2018

Auto-assemblages linéaires de porphyrines et chimie de coordination

Pagination : 101-108
Sous-thème : La chimie supramoléculaire
Mots-clés : Porphyrine, assemblage linéaire, chimie de coordination, chimie supramoléculaire.
FR | EN

a) et c) degrés de liberté résiduels dans le cas d’assemblages faisant appel à une seule liaison de coordination ; b) et d) contrôle de l’orientation via une interaction additionnelle faible.

Les macrocycles tétrapyrroliques, les porphyrines ou leurs dérivés jouent un rôle important dans la nature, notamment dans les processus de collecte et de transfert de l’énergie lumineuse dans les bactéries et les plantes. Inspirés par les structures des antennes photosynthétiques naturelles, les chimistes ont utilisé la chimie de coordination pour assembler des porphyrines de façon bien définie pour générer des propriétés particulières.

Cet article décrit la conception et la synthèse d’assemblages linéaires de porphyrines à l’aide de liaisons de coordination. Des études de transferts d’électrons ou d’énergie dans certains systèmes ainsi que quelques exemples de visualisation par des techniques de microscopie sont présentées.