N° 247 juin 2001

Avant-propos

Page : 2
Rubrique : Éditorial

Le magnétisme moléculaire tel qu’il nous est présenté dans ce numéro est une belle illustration des orientations que prend la chimie moderne, c’est-à-dire la pluridisciplinarité associant les plus hauts niveaux dans chacune des disciplines.
Cette stratégie permet le contrôle des structures au niveau moléculaire et supramoléculaire pour gouverner les propriétés des objets synthétisés. On doit retrouver cette démarche dans tous les domaines émergeants : optique non linéaire, électroluminescence, électronique moléculaire…

La signature d’Olivier Kahn manque terriblement dans un numéro consacré au magnétisme moléculaire et nous remercions Michel Verdaguer, coordinateur de ce dossier, d’avoir su lui rendre cet hommage.

Bernard Sillion
Rédacteur en chef

Couverture

Orthogonalité des orbitales et ferromagnétisme dans un contexte binucléaire cuivre-vanadyle : illustration remarquable de l’efficacité du modèle de Kahn et Birat. Cliché : Yves Journaux, LCI, CNRS, Université Paris-Sud, Orsay, DR.