N° 297 mai 2006

Bonjour, amis chimistes !

Page : 2
Rubrique : Éditorial

Bernard Sillion vous l’indiquait dans son éditorial du numéro de mars-avril : je prends sa succession comme rédacteur en chef de L’Actualité Chimique. Je le fais avec grand plaisir, compte tenu du rôle que l’AC joue dans notre communauté, portant le message de son dynamisme et de la qualité de ses activités scientifiques. Le niveau de notre revue n’a cessé de croître au cours des précédentes années, et j’en rends hommage à la compétence de mes prédécesseurs, qui ont su accompagner ou même anticiper les demandes de nos lecteurs. La presse est en évolution permanente, l’AC n’y échappe pas et doit constamment relever de nouveaux défis : dernier exemple, le récent lancement de sa version électronique, qui permet l’accès aux articles de la revue en pdf (et leur achat), une demande de plus en plus explicite de nos lecteurs.

L’Actualité Chimique est un lien entre les membres d’une communauté qui évolue et s’élargit, suivant en cela l’évolution des sciences chimiques et des sociétés savantes qui la représentent. La création de la Fédération Française des Chimistes (FFC), décidée entre la Société Française de Chimie, la Société de Chimie Industrielle et le Groupe Français de Génie des Procédés, officiellement le 19 mars 2005, aura à terme des conséquences importantes pour la revue. Pour jouer son rôle sur cette communauté plus large, et œuvrer pour que les domaines de la chimie se connaissent le mieux possible les uns les autres, elle verra évoluer la sélection des articles qu’elle publiera.

Le renforcement de la communauté des chimistes, dont témoignent les évolutions des sociétés savantes, était un objectif fort de la politique de notre collègue Pierre Potier, disparu le 3 février 2006. À l’articulation des milieux scientifiques, industriels et politiques, il mesurait l’importance d’une défense de la chimie et considérait les sociétés savantes comme de vrais vecteurs pour concrétiser son action bienveillante. Pierre Potier continuera longtemps à influencer les évolutions de la chimie française. Ce numéro présente plusieurs hommages qui lui sont rendus par des collègues ou amis et les prochains continueront à se faire l’écho de l’émotion de la communauté et à mieux faire connaître les différentes facettes de cette personnalité exceptionnelle.

Pour clore cet éditorial, je voudrais affirmer l’écoute de la communauté chimiste comme la règle d’or de la Rédaction de L’Actualité Chimique. Écoute, d’abord par l’intermédiaire du Comité de rédaction de la revue, afin d’optimiser l’intérêt des rubriques éditoriales pour un lectorat en évolution ; écoute des acteurs du milieu, auteurs potentiels dont nous serons heureux de considérer les propositions. Après « écoute », il convient bien sûr de parler « sélection » : l’intérêt de L’Actualité Chimique est de respecter sa ligne éditoriale de façon cohérente et sans concession à la qualité scientifique ; là aussi, le rôle du Comité de rédaction de la revue doit jouer à plein.

Avec votre aide à tous, grâce aussi à la qualité et au dévouement de l’équipe éditoriale, je suis convaincu que nous pouvons rester très ambitieux pour L’Actualité Chimique et lui faire jouer un rôle clef dans l’animation de la communauté. C’est un objectif auquel je suis heureux de consacrer mes efforts.

Paul Rigny
Rédacteur en chef

Couverture

Pervenche de Madagascar, Catharanthus roseus. Cette plante horticole est à la base de la Navelbine®, anticancéreux synthétisé par Pierre Potier et son équipe en 1978. © Lucie ALLORGE/CNRS Photothèque.