N° 257 mai-juin 2002

Catalyse de polymérisation : les métallocènes et au-delà

Pagination : 54-58
Sous-thème : Aspects appliqués : les procédés industriels
Mots-clés : Catalyse, chimie de coordination, polyoléfines, métallocènes du groupe 4, métaux mous, activation.
FR | EN

Alors que la production industrielle de polyoléfines est dominée par la chimie radicalaire et les catalyses hétérogènes Phillips et Ziegler-Natta, la recherche est entraînée par les progrès de la chimie de coordination vers la préparation et l’activation de catalyseurs à ligands sophistiqués. Les principales familles de catalyseurs sont les métallocènes du titane et du zirconium pour lesquels ont déjà été résolus les problèmes de la stéréochimie de polymérisation du propylène, alors que de nouveaux catalyseurs à base de métaux des groupes 8 à 10 sont capables de polymériser les oléfines en milieux polaires et éventuellement de copolymériser certains monomères polaires. D’une façon générale, ces catalyseurs de coordination sont capables de faire des structures nouvelles, mais surtout de produire des polymères parfaitement définis.