N° 342-343 juin-juillet-août 2010

Cette arme a-t-elle tiré ?

Pagination : 75-77
Sous-thème : Techniques physico-chimiques pour l'analyse criminelle
Mots-clés : Applications criminalistiques, caractérisation d'un tir, SPME, GC, GC/MS, police scientifique, sciences forensiques.
FR | EN

Arme de poing conditionnée pour la caractérisation de tir.

Lorsqu’une arme est retrouvée sur une scène de crime, il n’est pas rare de voir les enquêteurs sentir le fût du canon afin de savoir si elle a servi récemment. Ce procédé empirique, bien que pouvant donner des indications utiles, ne repose pas sur une approche scientifique rigoureuse susceptible d’être validée.

Afin de répondre à ce souci, l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale a développé et validé une méthode analytique basée sur une micro-extraction en phase solide (SPME), suivie d’une analyse par chromatographie gazeuse couplée à la spectrométrie de masse (GC/MS).