N° 196 août-septembre 1996

Chimie-Paris a cent ans

Page : 43
Rubrique : Histoire de la chimie
Mots-clés : Enseignement universitaire, grandes écoles, formation d'ingénieurs chimistes, histoire de la chimie universitaire à Paris
FR | EN

De haut en bas : vue du premier bâtiment de l’école, sis 3 rue Michelet ; pendant la construction du bâtiment de la rue Pierre Curie (vue prise de l’Institut océanographique) ; le fronton de l’école actuelle.

L’article donne, dans une première partie, un récit historique du développement de l’École Nationale Supérieure de Chimie de Paris (ENSCP), depuis sa fondation par Charles Friedel en 1896 en tant que laboratoire de chimie pratique et industrielle de la Faculté des Sciences de Paris, et en passant, de 1901 à 1906, par la période de l’Institut de chimie appliquée, organisé et développé par Henri Moissan (prix Nobel de chimie en 1906), changé en Institut de Chimie de Paris par Georges Urbain, pour devenir enfin l’ENSCP en 1948.
Les contributions des directeurs successifs au développement de l’institution, sur la base de la formation des ingénieurs, ainsi que celle de la recherche, sont rapidement mentionnées.

La deuxième partie est une description succincte des activités de l’École à l’heure actuelle, indiquant successivement la structure générale de l’école, les finalités pédagogiques et le cursus qui mène au diplôme d’ingénieur, puis en évoquant la recherche et la formation doctorale donnée dans les laboratoires de l’école, comme aussi, enfin, le problème crucial qui est soulevé par l’état du bâtiment de l’école.
En ce qui concerne les moyens de formation des ingénieurs, on insiste en particulier sur la réalisation d’une connaissance concrète de l’industrie chimique et sur l’utilité et l’efficacité de la formation par la recherche.

Enfin, les différents événements destinés à célébrer le centenaire de l’École sont évoqués.