N° 371-372 février-mars 2013

Chimie, environnement, santé et hérédité : du nouveau !

Pagination : 9-11
Rubrique : À propos de
Mots-clés : Chimie, société, toxicologie, adaptation, épigénétique.
© Svetlana Fedoseeva-Fotolia.com

Les vrais jumeaux, monozygotes, qui possèdent le même patrimoine génétique à l’origine, ne réagissent pas de la même manière face aux maladies, pas plus que face aux polluants.

Le numéro double d’octobre-novembre 2012 de L’Actualité Chimique nous a offert un panorama très complet de la toxicologie environnementale et humaine. Dès lors, comment ne pas avoir envie de poursuivre la réflexion quand une avalanche d’informations nous sollicite : diminution horrifiante du nombre de spermatozoïdes chez les hommes, avec disparition potentielle de l’espèce à la clé, empoisonnement de nos assiettes et de nos produits d’hygiène, avec effet transgénérationnel et contamination de notre progéniture... risque d’un ralentissement de notre espérance de vie, voire de l’inversion de la courbe ? Et que dire de l’obésité, de la multiplication des pathologies dont on nous menace, etc. ?

Et tout cela serait de la faute de la chimie et de son industrie ! Puisque même l’amiante lui est reproché, produit naturel utilisé par le BTP (isolation), l’industrie automobile (plaquettes de frein), mais si peu par les industries chimiques et pharmaceutiques...