N° 226 juillet 1999

Chimie et matériaux

Page : 2
Rubrique : Éditorial

Allons, un peu de polémique inspirée de l’article de D. Guyomard pour alimenter un vieux débat !

Quand on « parle matériaux », le politiquement correct est de dire : « la science des matériaux est spécifiquement pluridisciplinaire et les avancées ne se réalisent qu’aux interfaces, etc., etc. » Est-ce si général que cela ? S’il est vrai que la réalisation de « systèmes » implique une... « réflexion plurielle » (!), la création de la molécule ou du composé qui possède la propriété clef est d’abord affaire de chimiste.

Quelques exemples : l’affichage électro-optique et les cristaux liquides, les verres photochromes ou électrochromes, les alliages à mémoire de forme, le développement de l’électronique submicronique, les membranes spécifiques des batteries, les piles à combustible, les biomatériaux en ophtalmologie, etc., bien d’autres exemples montreraient aussi que c’est la chimie qui a débloqué le verrou technologique ou initié l’application.

Toutes les disciplines sont certes égales pour développer les matériaux mais, pour les matériaux fonctionnels, la chimie n’est-elle pas quelquefois... un peu plus égale pour créer la fonction ?

J’espère que ces propos me seront pardonnés par les amis physiciens et mécaniciens des matériaux, n’est-ce pas l’année de la chimie ?

Nous avions, dans le numéro de janvier, des articles consacrés au fluor minéral, ce mois de juillet traite du fluor organique et de son rôle dans les tensioactifs, le dossier reste ouvert et d’autres sujets (polymères fluorés ? etc.) sont en attente.

La terminologie des polymères apparaîtra, sans doute, un peu rébarbative aux non-initiés, mais il faut considérer le document comme un dictionnaire : on ne le lit pas de la première à la dernière page, mais c’est un outil indispensable, et cet article évitera peut-être des horreurs que l’on peut lire dans certaines thèses.

Avec l’enquête sur PCAS, nous présentons notre quatrième article sur des PMI (voir également : février 1999 p. 35 ; avril 1999 p. 39 ; mai 1999 p. 44). Nous souhaitons votre avis sur cette politique rédactionnelle et vous trouverez un questionnaire auquel nous vous serions très reconnaissants de bien vouloir répondre.

La Société Française de Chimie va décerner ses Grands Prix pour 1999. Nous avons voulu, à cette occasion, rendre hommage à Pierre Süe qui fut un des grands acteurs de l’école de radiochimie française.

Bernard Sillion,
Rédacteur en chef

Couverture : Les deux types de batteries au lithium : le sens de déplacement des électrons et des ions correspond à une décharge (voir article p. 10), DR.