N° 353-354 juin-juillet-août 2011

Chimie et radioactivité : cent ans après Marie Curie

Pagination : 11-16
Sous-thème : Chimie et radioactivité
Mots-clés : Radiochimie, matière radioactive, actinides, médecine nucléaire, énergie nucléaire.
FR | EN
© A. Gonin/CEA.

Cellules chaudes de l’installation Atalante à Marcoule.

Le couplage de la chimie et de la radioactivité a donné naissance à la radiochimie, branche de la chimie qui concerne l’étude de la matière radioactive. Elle est mise en œuvre dans de nombreuses activités, tant en recherche fondamentale que dans les domaines de la santé et de l’énergie.

Ces activités appellent des recherches allant de l’étude de la matière radioactive extrêmement diluée (environnement) jusqu’à celle de la matière radioactive anthropique la plus active jamais produite (combustible retiré des réacteurs nucléaires). Lorsque la radiochimie n’est pas le miroir de la chimie classique en ambiance radioactive, elle utilise ses propres méthodes fondées sur la détection des rayonnements émis. La radiochimie est appelée à jouer un rôle majeur pour préparer le nucléaire du futur.