N° 355 septembre 2011

Chimie et société : construire un dialogue

Page : 4
Sous-thème : Avant-propos
Mots-clés : Chimie et société, dialogue, introduction.

La coordination de ce numéro thématique est assurée par la commission Chimie et Société (C & S).

Au cours d’une consultation participative organisée en 2010 par C & S sur la perception de la chimie par différents groupes socioprofessionnels, les interviewés ont, à leur immense majorité, insisté sur le fait qu’ils ne comprenaient pas ce qu’est la chimie, dont la technicité et la complexité effraient, et pointé une communication déficiente des chimistes.

Ce numéro est né du besoin de répondre à ces interrogations, ainsi qu’à celui d’analyser les raisons d’une méfiance vis-à-vis d’une science qu’on ne connaît qu’à travers ses multiples applications industrielles. C’est cette quasi infinie variété des applications qui engendre des discours souvent confus, avec plus d’affirmations que de questions et des réponses souvent trop péremptoires.

Entre le « halte au feu ! » et le « circulez il n’y a rien à voir ! », ce numéro se veut une vitrine des réflexions des chimistes sur la science et l’industrie chimiques, sur les rapports chimie/société, sur leur rôle dans le dialogue à construire. Il a l’ambition d’indiquer comment la chimie est ressentie, par les chimistes eux-mêmes, par ceux, historiens et philosophes, qui réfléchissent sur notre science et ses applications, ainsi que par le grand public et les groupes qui le représentent. Il se propose également d’indiquer des pistes pour améliorer le dialogue chimie-société.