N° 280-281 novembre-décembre 2004

Chimie et société : des relations tumultueuses

Pagination : 22-24
Sous-thème : Passé et présent
Mots-clés : Publicité, naturel, artificiel, médiation de la chimie.

Il y a cinquante ans à peine, vers le milieu du XXe siècle, la chimie évoquait le progrès, la santé et la prospérité. Rien ne va plus. Aujourd’hui, la chimie est mal aimée du public : elle évoque la pollution, les nuisances, les dangers. Dans les sondages sur les cotes de popularité des différentes filières technologiques, elle vient en dernier, tout en bas de l’échelle, plus bas même que le nucléaire. La profession, jadis honorable, voire prestigieuse, n’attire plus les brillants étudiants, alors même que la chimie offre des perspectives de carrières attrayantes.

Que se passe-t-il ? Faut-il une vigoureuse campagne de communication pour résoudre la crise ? Cet article, qui aborde la question dans une perspective historique, suggère que la situation actuelle appelle d’autres remèdes.