N° 353-354 juin-juillet-août 2011

Chimie macromoléculaire et matériaux polymères : encore de nouveaux défis à relever !

Pagination : 74-82
Sous-thème : Chimie macromoléculaire et matériaux polymères
Mots-clés : Polymères, nanostructures, polymérisation « vivante/contrôlée », ingénierie macromoléculaire, catalyse, « chimie click ».
FR | EN

Dendrimères à génération de chaînes de poly(oxyde d’éthylène).

Par essence transdisciplinaire, la science des polymères, qui va de la synthèse macromoléculaire de précision jusqu’à la fabrication et la mise en forme de matériaux, est en constante évolution pour accompagner les avancées technologiques et répondre à une demande sociétale toujours plus exigeante. Au cours des dernières décennies, les recherches en synthèse se sont essentiellement focalisées sur la maîtrise de la sélectivité des espèces réactives propageantes, autorisant un contrôle des processus de polymérisation et une optimisation des procédés de synthèse. Le contrôle précis de la structure moléculaire, de la topologie et de la fonctionnalité des chaînes polymères permet la synthèse de composés macromoléculaires utilisables dans des domaines à haute valeur ajoutée telles la santé, les cosmétiques, l’électronique, etc.

Cet article met l’accent sur les principaux outils méthodologiques de synthèse ayant récemment émergé en chimie des polymères, qui visent le contrôle des réactions de polymérisation et/ou la modification sélective des chaînes polymères, tout en intégrant l’impact sociétal et environnemental des matériaux ainsi générés. Quelques exemples d’architectures polymères élaborées par « ingénierie macromoléculaire » illustrent la diversité des matériaux nanostructurés et fonctionnels qui peuvent être ainsi obtenus.