N° 323-324 octobre-novembre 2008

« Chimique comment ? » : des différentes façons d’être chimique

Page : 4
Rubrique : Chroniques
Sous-rubrique : Communication de la chimie
Mots-clés : Communication de la chimie, chimie, chimique.

Y aurait-il plusieurs manières d’être chimique ? À bien y réfléchir, parce que les chimistes qualifient de « chimique » ce qui relève de la chimie (productions, mais aussi concepts et mécanismes), l’adjectif revêt bien une dimension d’appropriation, instaurant par cet usage une relation d’appartenance à la chimie. Il est alors possible de distinguer plusieurs niveaux caractérisant cette appartenance nous en proposons ici trois principaux, chaque nouvelle catégorie élargissant un peu plus l’acception du terme chimique comme autant de disques concentriques :

  1. Est chimique qui est produit par la chimie (substances synthétiques, installations industrielles…)
  2. Est chimique qui est conceptualisé par la chimie (notions de mole, d’orbitale, nomenclatures…)
  3. Est chimique ce qui appartient au champ d’étude et d interprétation de la chimie (pollution, vie…).

Selon le cadre dans lequel on le considérera, un même objet, un même concept, pourra donc être chimique… ou ne pas l’être.