N° 436 janvier 2019

Comment le caractère dual, macroscopique-microscopique, de la chimie s’incarne-t-il dans son enseignement ?

Pagination : 32-35
Rubrique : Enseignement et formation

Cet article [1] propose quelques réflexions sur l’enseignement des bases de la chimie. Il met en lumière les difficultés induites par une approche rigoureuse au collège conjuguant la distinction entre transformation chimique et réaction chimique, concepts macroscopiques, et leur interprétation avec un modèle microscopique de la matière.

Les résultats d’une enquête récente sur la perception par les élèves du caractère dual des noms et formules chimiques montrent que l’enseignement actuel ne favorise guère la reconnaissance de cette dualité macroscopique-microscopique.

[1Cet article est adapté de la publication de l’auteur parue dans le 1 000e numéro du Bup (janvier 2018, p. 95), avec l’aimable autorisation de la Rédaction.