N° 403 janvier 2016

Couplage de sources d’ionisation ambiante à la spectrométrie de masse : comparaison entre les sources DESI et DART et applications à l’analyse de traces d’explosifs

Pagination : 20-29
Rubrique : Recherche et développement
Mots-clés : Sources d’ionisation ambiante, spectrométrie de masse haute résolution, DART, DESI, explosifs, criminalistique.
FR | EN

Quelques exemples applicatifs de l’imagerie DESI-MS documentée dans la littérature.

Cet article présente les principes de fonctionnement et le montage expérimental de deux sources d’ionisation ambiante commerciales pour la détection par spectrométrie de masse haute résolution de composés organiques à l’état de traces : la désorption et ionisation par électronébulisation (DESI) et la technique d’analyse directe en temps réel (DART).

Il s’agit de méthodes d’analyse directes, rapides, en temps réel, ne nécessitant pas, ou très peu, de traitement préalable de l’échantillon, ni de couplage avec des techniques de séparations moléculaires telles que des séparations chromatographiques. Les applications présentées illustrent clairement la capacité de ces méthodes à détecter des molécules organiques présentes sur des surfaces, voire de reconstituer la distribution des espèces moléculaires à la surface de l’échantillon par imagerie.

Le couplage de ces sources d’ionisation ambiante et de la spectrométrie de masse haute résolution permet d’obtenir des méthodes de mesures rapides (analyse en quelques minutes), fiables (justesse en masse exacte) et sensibles (quelques nanogrammes, voire picogrammes de matière).