N° 244 mars 2001

D’Aristote à Mendeleev : plus de 2000 ans de symbolisme pour représenter la matière et ses transformations

Pagination : 38-50
Rubrique : Histoire de la chimie
Mots-clés : Histoire de la chimie, réaction chimique, représentation, symboles chimiques, atomisme, équivalentisme.
FR | EN

Une des premières questions qui ait concerné les philosophes de l’antiquité est la représentation de la matière et de ses transformations. Afin de répondre à cette question, les chimistes ont privilégié deux types de conceptions longtemps considérés comme paradoxaux. D’une part, une approche macroscopique s’appuie et insiste sur la seule observation et la multiplication des réactions. D’autre part, une approche microscopique concentre l’intérêt sur la conception d’un mécanisme particulaire.

Le but de cette étude est de présenter les obstacles que les chimistes ont dû surmonter afin rassembler ces deux points de vue et les évolutions qui ont été le résultat de ces obstacles dans les domaines de la nomenclature et symbolisation utilisées pour la représentation des transformations chimique.