N° 436 janvier 2019

D’une vision scientifique à une vision sociétale

Pagination : 15-18
Rubrique : Recherche et développement
Mots-clés : Recherche publique, financement, recrutement, engagements, développements, précarité.
Par CNRS
© Jean-Claude MOSCHETTI/IRCER/CNRS Photothèque.

Chercheuse observant la répartition, la taille et la forme des cristaux dans un échantillon de verre à base d’oxyde de tellure avec un spectromètre Raman « inVia Reflex Renishaw » (Institut de Recherche sur les Céramiques, Limoges).

Le rapport de l’Observatoire des Sciences et Techniques du Hcéres (Haut conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur) publié en 2018, qui pointe le recul de la France du cinquième au septième rang international pour la production scientifique sur la période 2000-2015, a suscité deux questions qui jettent la lumière sur la complexification qu’a connu l’espace de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESR) depuis une décennie en France. Faut-il voir ce recul de la France comme un artefact de la montée en puissance des pays dits « émergents » qui investissent massivement dans la recherche et le développement de l’enseignement supérieur ? Ou bien est-ce aussi un signal inquiétant marquant l’échec des réformes de l’ESR qui se sont succédé depuis une quinzaine d’années, toutes marquées par la stagnation de la part du produit intérieur brut dédiée à la recherche publique ? [...]