N° 440 mai 2019

Décontamination des agents chimiques : les nanoparticules à l’œuvre

Pagination : 33-36
Sous-thème : Protection - Décontamination
Mots-clés : Oxydes métalliques, décontamination, toxiques chimiques, nanoparticules.
FR | EN

Les nanoparticules d’oxydes métalliques représentent des systèmes à fort potentiel pour la décontamination des toxiques chimiques. Leur aire spécifique élevée permet l’absorption et le déplacement des toxiques et la présence de sites réactifs en surface permet leur dégradation en composés moins toxiques. Elles peuvent s’appliquer sous forme de poudres ou dispersées dans un système liquide ou pâteux.

Les mécanismes de dégradation des agents toxiques sont complexes et dépendent de nombreux paramètres ; l’aire spécifique, la morphologie et la structure cristalline des particules ainsi que le milieu environnant sont les plus importants. Les nanoparticules de dioxyde de cérium cristallisées sous forme d’octaèdres tronqués sont les plus efficaces pour la dégradation d’un organophosphoré modèle, le paraoxon, qui est un pesticide. Elles se révèlent également très efficaces pour la décontamination cutanée du paraoxon.