N° 425 janvier 2018

Des nanoparticules polymères pour traiter les cancers : application au mésothéliome, le cancer de l’amiante

Pagination : 33-38
Rubrique : Recherche et développement
Mots-clés : Épigénétique, désacétylases d’histone, inhibiteurs, nanoparticules, ROMP, cancer, amiante.
FR | EN

Cet article présente le ciblage sélectif vers les tumeurs d’inhibiteurs des désacétylases d’histones grâce à une plateforme polymère nanoparticulaire produite par polymérisation par métathèse par ouverture de cycle de macromonomères α,ω-poly(oxyde d’éthylène) azido-norbornényl fonctionnalisés par chimie click.

Dans nos modèles de mésothéliome, une accumulation sélective élevée de ces particules a été obtenue dans les tumeurs. La libération des inhibiteurs implique un polymère conjugué pH-sensible conduisant à une réduction jusqu’à 80 % du poids de la tumeur pour le meilleur composé, et ceci sans toxicité pour les cellules saines.

Ce travail démontre que des nanovecteurs théranostiques permettent d’optimiser la délivrance d’inhibiteurs épigénétiques dans les tumeurs, améliorant ainsi leurs propriétés antitumorales in vivo.