N° 453 juillet-août 2020

Détection et suivi de petites molécules polluantes dans l’air ambiant

Pagination : 25-30
Rubrique : Recherche et développement
Mots-clés : Capteurs, qualité de l’air, transport, nanotubes de carbone fonctionnalisés, CNTFET, fonctionnalisation de surface, imidazole, porphyrines, phtalocyanines, gaz polluants, simulation numérique multi-échelle, caractérisation.
FR | EN

Schéma d’un capteur à base de nanotubes de carbone fonctionnalisés de type transistor à effet de champs (CNTFET). S : source (émetteur) ; D : drain (collecteur).

Dans le cadre de l’évaluation des risques encourus dans les atmosphères confinées, l’étude du transport de molécules polluantes dans l’air et leur détection via des capteurs est d’autant plus performante qu’elle repose sur des méthodologies de modélisation et d’expérimentation à des échelles d’espace différentes.

La mise au point d’un dispositif de détection sélectif et sensible fait ainsi intervenir l’interaction molécule-capteur à l’échelle atomique, tandis que le transport des particules dans l’air est analysé à des échelles plus grandes.