N° 393-394 février-mars 2015

Deux évolutions récentes dans les réactions de couplage catalytiques

Pagination : 65-73
Sous-thème : Chimie organique
Mots-clés : Catalyse, cuivre, nucléophile, aromatique halogéné, activation C-H, palladium, ruthénium, rhodium, chimie organique.
FR | EN

Comparaison entre méthode de synthèse « traditionnelle » et fonctionnalisation C-H. La première part d’une molécule contenant un groupement fonctionnel initial (GFi), qui est transformé en groupement fonctionnel désiré (GF). La seconde permet d’introduire directement le groupement fonctionnel désiré à partir d’une liaison C-H et donc d’un précurseur moins fonctionnalisé (hydrocarbure ou fragment hydrocarboné). Ceci est généralement rendu possible grâce à l’utilisation d’un catalyseur.

Cet article traite des avancées récentes dans les réactions de couplage croisé catalytiques grâce à l’utilisation de la catalyse par le cuivre et de la fonctionnalisation de liaisons C-H.

Après quelques considérations historiques et conceptuelles, un accent particulier est mis sur les exemples d’applications pratiques démontrant l’impact grandissant de ces deux méthodes en synthèse organique fine.