N° 424 décembre 2017

Diversité et spécificité des récepteurs immunitaires : comment notre corps fabrique des protéines aléatoires spécialisées pour combattre les pathogènes

Pagination : 56-60
Rubrique : Recherche et développement
Sous-rubrique : Médaillés 2016 du CNRS
Mots-clés : Anticorps, répertoire immunitaire, interactions protéine-protéine, inférence statistique.
FR | EN

Le système immunitaire adaptatif repose sur la diversité des protéines réceptrices de lymphocytes, dont les anticorps sont un exemple. Chaque protéine réceptrice est créée par un processus stochastique d’édition de l’ADN et se lie à un nombre réduit de molécules venant d’agents pathogènes.

Cet article décrit comment les progrès récents de séquençage d’ADN et d’analyse statistique avancée permettent de mieux comprendre la genèse et la biochimie de ces protéines, avec des conséquences importantes sur leur fonction immunologique, en se concentrant sur deux questions : quelles sont les lois d’édition de l’ADN qui sous-tendent l’énorme diversité des anticorps produits, et quelle est la relation entre la séquence protéique des anticorps et leur fonction de liaison ?

Thierry Mora a reçu la Médaille de bronze du CNRS en 2016 pour ses travaux.