N° 429 mai 2018

Femmes de sciences : pourquoi si peu nombreuses ?

Pagination : 10-13
Rubrique : À propos de
© UNESCO.

Des fuites dans le pipeline : érosion de la part des femmes dans l’éducation
supérieure et les métiers de la recherche.
Source : Institut de statistique de l’UNESCO, données de 2015.

Quand on demande à des élèves d’école primaire ou secondaire de décrire une personne qui fait de la science, la majorité d’entre eux dépeignent un homme. Les jeunes perçoivent encore aujourd’hui le scientifique comme un homme relativement âgé portant des lunettes et une barbe, vêtu d’une blouse blanche et travaillant seul dans son laboratoire. Seraient-ils dans le vrai ? Le monde scientifique serait-il encore en majorité masculin ? Interrogeons les statistiques.