N° 375-376 juin-juil.-août 2013

Fiche n° 21 : Électronique imprimée grandes surfaces

Pagination : 127-128
Rubrique : Un point sur
Mots-clés : Électronique imprimée, grandes surfaces, supports flexibles, plaquettes de silicium, Si-wafer, encres conductrices.
© LGP2/Grenoble INP Pagora, DR.

Exemples d’impression : (a) Cellule photovoltaïque imprimée par le procédé de flexographie ; (b) Impression jet d’encre d’une antenne ; (c) Impression flexographique d’encre photoluminescente semi-conductrice ; et (d) Impression d’encre conductrice sur céramique par sérigraphie.

L’électronique imprimée est souvent caractérisée par la possibilité d’utiliser des procédés d’impression conventionnels afin d’élaborer des systèmes « électroniques » plus ou moins complexes. L’intérêt d’utiliser ces procédés pour le secteur d’activité de l’électronique et de la microélectronique réside essentiellement dans leur potentiel de production élevée à faible coût.

Il est cependant nécessaire d’intégrer que ces technologies ne sont actuellement pas en mesure de remplacer les techniques employées dans l’industrie du silicium, puisqu’elles ne présentent pas encore les précisions de dépôt suffisantes et ne les présenteront peut-être jamais. Elles n’en demeurent pas moins attractives pour un certain nombre d’applications et doivent être considérées comme complémentaires à celles de l’industrie du silicium dont la productivité et les coûts de production sont les principaux inconvénients.

Voir aussi les autres fiches Un point sur