N° 407 mai 2016

Fiche n° 40 : La miniaturisation des chaines analytiques

Pagination : 63-64
Rubrique : Un point sur
Mots-clés : Collecte électrostatique, analyse, miniaturisation.
© CEA.

Photographie d’un micro-spectromètre de masse formé d’une zone d’ionisation, d’optiques ioniques, d’une zone d’injection et d’un miroir électrostatique (réflectron).

Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est en charge depuis 2005 du programme interministériel de R & D pour la lutte contre le terrorisme nucléaire, radiologique, biologique, chimique et explosifs (NRBC-E). À ce jour, plus d’une douzaine de technologies ont déjà fait l’objet d’un transfert industriel.

De nombreux projets portent sur la réduction en taille des systèmes d’identification pour les rendre utilisables sur le terrain tout en conservant des performances proches des systèmes de laboratoire. Ces recherches, duales, trouvent de nombreux prolongements pour des applications civiles comme la santé publique ou la surveillance environnementale.

La miniaturisation des systèmes de collecte et d’analyse pour les rendre portables est en passe de franchir une nouvelle étape. Cette évolution de fond va entrainer une modification réelle des usages, dans de nombreux domaines applicatifs.

Voir aussi les autres fiches Un point sur