N° 408-409 juin-juillet-août 2016

Fiche n° 41 : Les superconducteurs ioniques : un liquide ionique dans un réseau solide

Pagination : 159-160
Rubrique : Un point sur
Mots-clés : Batterie, superconducteur ionique, électrolyte, sodium, argent.

Schéma d’un « bon » superconducteur ionique : les petits ions mobiles peuvent se déplacer à l’abri du sous-réseau des gros ions du réseau hôte ; en noir : ions résidant ; en blanc : ions en déplacement (thèse P. Colomban, DR).

Les batteries utilisant un électrolyte solide peuvent atteindre de très fortes énergies massiques du fait de la très haute conductivité ionique de certains solides, les superconducteurs ioniques. Cette propriété exceptionnelle résulte de la fusion du sous-réseau des ions conducteurs alors que la carcasse reste stable, parfois jusqu’à des températures près de 1 000 °C plus élevées (alumines bêta par exemple). Elle est mise à profit pour la réalisation d’unités de stockage de l’électricité.

Voir aussi les autres fiches Un point sur