N° 268 août-septembre 2003

Formation du système solaire et de l’Univers : décryptage au moyen des outils de la cosmochimie isotopique

Pagination : 55-59
Sous-thème : Applications à la Terre et à l'Univers
Mots-clés : Isotopes stables, nucléosynthèse, météorite, cosmochimie, accrétion.
FR | EN

La détermination de la composition isotopique de différents éléments dans les météorites nous a apporté de nombreux arguments pour mieux comprendre la formation de la Terre et du système solaire, ainsi que l’évolution de l’Univers.

D’une part, l’utilisation des radiochronomètres a permis de dater la formation du système solaire et d’établir une chronologie détaillée de son accrétion, depuis la condensation des premiers minéraux à la différentiation des planètes. D’autre part, l’étude systématique des compositions isotopiques des météorites a fourni des données importantes, premièrement pour comprendre l’origine des éléments qui composent le système solaire et les processus de nucléosynthèses stellaires, et deuxièmement pour décrire les différents processus qui ont permis ou accompagné l’accrétion du système solaire.