N° 444-445 octobre-novembre 2019

Génération de nouvelles structures de type « rock salt » pour le stockage de l’énergie

Pagination : 74-79
Rubrique : Recherche et développement
Sous-rubrique : Prix 2018 de l’interdivision Énergie
Mots-clés : Matériaux d’électrode, batteries Li-ion et Na-ion, réactions d’insertion topotactiques, structure NaCl.
FR | EN

Comparaison des structures de Li4Mo5O17 (a) de la phase entièrement réduite Li12Mo5O17 (b) ainsi que de Li2MoO4 (c) et de la phase totalement réduite Li3MoO4 (d).

La synthèse par réactions chimiques redox ou électrochimiques de nouvelles structures de type NaCl peut générer la formation de nouveaux conducteurs ioniques pouvant être utilisés comme matériau d’électrode pour le stockage d’énergie (batteries à ions Li ou Na).

À travers quelques exemples, la possibilité de générer de nouvelles structures de type NaCl, ordonnées ou désordonnées en fonction de la structure de la phase mère, est présentée dans cet article. Cette approche permet de trouver de nouveaux matériaux d’électrodes à base d’oxydes de manganèse : Li4Mn2O5 et Na2Mn3O7.

Valérie Pralong a reçu le prix Recherche Chimie & Énergie 2018 de l’interdivision Énergie de la Société Chimique de France.