N° 188 avril-mai 1995

Génie chimique et procédés microondes : des illusions aux certitudes

Page : 19
Rubrique : Recherche et développement
Mots-clés : Génie chimique, microondes
© Photo CNRS, groupe des laboratoires de Thiais.

En chimie assistée par microondes, le « réacteur-applicateur » tient autant de la colonne à reflux du chimiste que du coupleur bidirectionnel du radariste. L’équipement de base permet ici de générer des sources de chaleur de 0 à 5 W/cm3 dans un volume d’un litre de tout mélange réactif et d’assurer ainsi une élévation de température jusqu’à 2,5 °C/s, soit 150 °C/min.

Dans les deux mois à venir nous fêterons le cinquantenaire de la fin de la dernière guerre mondiale et nous fêterons aussi le cinquantenaire de l’utilisation, en électrothermie, des microondes : cinquante ans d’un développement record de nos fours de cuisine et bientôt cinquante années d’illusions et de désillusions pour les industriels qui y ont vu un outil souvent exceptionnel mais tellement capricieux.