N° 427-428 mars-avril 2018

Henri Sainte-Claire Deville, entre ENS, Sorbonne et SCF

Pagination : 12-14
Rubrique : À propos de
Mots-clés : Henri Sainte-Claire Deville, Société Chimique de France, tableau.
© S. Bléneau-Serdel/SCF.

Leçon de chimie de Saint-Claire Deville, tableau de Léon-Augustin Lhermitte (1890), Salle du conseil de la Société Chimique de France, rue Saint Jacques à Paris.

Le 11 mars 2018 marque le bicentenaire de la naissance d’Henri Sainte-Claire Deville. Brillant chimiste, très attaché à la Société Chimique de Paris (ancêtre de la Société Chimique de France, SCF) dont il fut le septième président en 1863, il s’est illustré dans la chimie des métaux et leur élaboration, et a incontestablement marqué l’histoire de la chimie du XIXe siècle par ses travaux sur l’aluminium et l’industrie associée.

Cela justifierait certainement d’évoquer cet anniversaire, mais nous avons une raison supplémentaire, plus personnelle, d’être attachés à lui : Henri Sainte-Claire Deville nous accompagne dans toutes nos réunions importantes par sa présence dans le tableau monumental (à l’échelle de la salle) qui orne la salle du Conseil au siège de la SCF, 250 rue Saint-Jacques à Paris. C’est ce tableau et son histoire que présente ici l’actuelle présidente de la SCF.

* Voir les trois articles publiés en avril 1983 à l’occasion du centenaire de la mort de Henri Sainte-Claire Deville : www.lactualitechimique.org/numero/100-338